Au Maroc, huit soldats soupçonnés de radicalisation comparaitront prochainement devant la chambre criminelle du tribunal militaire à Rabat.

Selon le quotidien Assabah, les éléments de la gendarmerie avaient procédé à l’arrestation des mis en cause après avoir découvert en leur possession des livres de cheikhs de la Salafiya djihadiste d’orient.

Les soldats, qui sont poursuivis pour violation du règlement militaire général, appartiennent à la 4ème base de la marine royale à Inzegane, et à d’autres bases militaires à Agadir et à Dakhla.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.