C’est une première dans les annales de la justice irakienne. Un tribunal de Baghdad a condamné à mort, ce dimanche 21 janvier, une ressortissante allemande d’origine marocaine pour « soutien logistique » aux jihadistes de l’Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak.

Le tribunal chargé des affaires de terrorisme, a condamné cette femme, dont l’identité n’a pas été précisée, à l’exécution par pendaison pour « soutien logistique et aide à Daech afin de commettre des crimes », a précisé dans un communiqué le juge Abdel Settar Bayraqdar.

Selon le journal Le Monde, l’accusée aurait reconnu lors des interrogatoires de la police avoir quitté volontairement l’Allemagne pour la Syrie puis l’Irak pour rejoindre l’EI, avec ses deux filles, qui par la suite ont épousé des membres de Daech.

En septembre, la même cour de justice avait pour la première fois prononcé la peine capitale contre un djihadiste russe, arrêté à Mossoul, dans le nord du pays.

En juillet, la justice allemande avait annoncé qu’une adolescente allemande de 16 ans ayant rejoint l’EI avait été arrêtée également à Mossoul.

De son côté, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel avait affirmé qu’elle avait rejoint en détention à Baghdad trois autres Allemandes interpellées en juillet, dont une originaire du Maroc et l’autre de Tchétchénie.

Des diplomates allemands avaient pu rendre visite aux détenues dans une prison dans la zone de l’aéroport de Baghdad, selon Der Spiegel.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.