Voici les principaux titrés développés ce mardi par la presse nationale :

* L’Economiste.:

-Transport : profond recadrage pour 2018. Au niveau du transport de marchandise, Mohamed Najib Boulif, secrétaire d’Etat chargé du transport, compte accélérer la signature du contrat-programme. Le renouvellement du parc est également programmé. Il compte aussi corser le contrôle au niveau des centres de visite technique des véhicules dès début 2018. Le département de Boulif a aussi décidé l’adoption d’un nouveau cahier des charges pour le secteur du secours et du dépannage de véhicules. Le secteur de la location n’est pas en reste. Il est prévu l’audit des entreprises y opérant ainsi que la révision de l’actuel cahier des charges relatif à cette activité en 2018.

-C’est parti pour les contingents à droit d’importation réduit au bénéfice des industries de la biscuiterie, confiserie et chocolaterie. L’avis aux importateurs de ces activités vient d’être publié par le secrétariat d’Etat chargé du commerce extérieur. Les opérateurs ont jusqu’au 19 janvier 2018 pour déposer leur demande. La mesure, qui entre dans le cadre du Pacte national pour l’émergence industrielle, prévoit l’importation des quotas annuels à droit réduit de 2,5%. Les produits concernés sont le sucre en poudre écrémé et entier et le blé tendre biscuitier. L’objectif est de renforcer la compétitivité de la production locale face à la concurrence des produits finis importés.

*L’Opinion.:

-Le Comité de coordination de surveillance des risques systémiques, relevant de Bank Al-Maghrib, a tenu sa sixième réunion. Objectif : analyser la cartographie des risques systémiques et l’état d’avancement de la feuille de route inter-autorités en matière de stabilité financière au titre de la période 2016-2018. Il a indiqué que les risques macroéconomique se maintiennent globalement à un niveau modéré dans un contexte caractérisé notamment par la poursuite de la consolidation budgétaire. Sur le plan des comptes extérieurs, le risque demeure limité à la faveur de l’atténuation progressive du déficit du compte courant et de l’adéquation du niveau des réserves internationales nettes assurant en 2017 la couverture de plus de 5 mois d’importation de biens et services. S’agissant des perspectives macroéconomiques, l’évolution demeure globalement favorable en relation avec le raffermissement de l’activité économique mondiale et la poursuite de l’allégement des déficits jumeaux.

-Quelque 24.235 enseignants ont bénéficié du mouvement de mutation, au titre de l’année scolaire 2018-2019, a annoncé le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Ces bénéficiaires sont répartis en trois catégories, 14.631 bénéficiaires dans l’enseignement primaire, 5.069 dans le secondaire collégial et 4.535 dans le secondaire qualifiant technique.

*Le Matin.:

-L’année 2018 marquera le démarrage effectif de la réforme de l’administration, a annoncé lundi le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la fonction publique. Selon Mohammed Ben Abdelkader, cette année sera marquée par le lancement de la réforme du statut général de la fonction publique, qui remonte à 1958. Il sera également question de revoir le décret de nomination aux hautes fonctions.

– C’est parti pour un nouveau round du dialogue social entre le gouvernement et ses partenaires sociaux. Cette fois, c’est le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim, qui a été chargé par le chef de gouvernement de rencontrer les centrales syndicales les plus représentatives afin de préparer la prochaine réunion officielle. Se déroulant en présence des représentants de la CGEM, ces rencontres, qui démarrent aujourd’hui, auront lieu sous forme d’entretiens individuels avec les secrétaires généraux des syndicats, confirme une source proche du dossier

*Aujourd’hui le Maroc.:

– Dans le secteur des hydrocarbures, l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a investi en 2016 un montant de 117,115 millions de DH alors que ses partenaires ont réalisé des investissements de l’ordre de 1,11 milliard de DH, selon le rapport annuel 2016 de l’ONHYM. Il a été procédé dans ce sens au forage de 3 puits d’exploitation. De même, 26 projets en partenariat ont été suivis au même titre que 7 projets spéciaux et un projet système d’information géographique pétrole.

– Les échanges sur le marché boursier en plein accroissement. Le volume global réalisé sur le marché des actions et des obligataires a affiché une croissance à deux chiffres au troisième trimestre de l’année. L’Autorité marocaine du marché des capitaux relève dans ce sens un montant global de 10,12 milliards de DH. Un chiffre en progression de 26% comparé à la même période de l’année passée.

*Libération.:

-Le report sine die de la mise en place de la flexibilité du dirham, un mécanisme jugé capital par les instances internationales, a alimenté les débats et suscité l’intérêt de presque tout un chacun. Des opinions, voire des jugements de valeur sur les risques d’une telle mesure, se sont multipliés, mettant tantôt en exergue la nécessité du renforcement de la souveraineté de la banque centrale, tantôt les risques de survenance de pratiques spéculatives par les banques marocaines, sans oublier la crainte qu’une telle mesure risque de dégrader la compétitivité des entreprises marocaines, dans le cas où le dirham perdrait de sa valeur.

-L’Office national des hydrocarbures et des mines, a tenu à réaffirmer, par la publication de son rapport annuel de 2016, son engagement franc et massif dans l’optique d’attirer de nouveaux partenaires, mais aussi de maintenir l’élan mû par les travaux propres de l’Office, afin de consolider les progrès réalisés en matière de connaissance du potentiel des bassins sédimentaires marocains en hydrocarbures conventionnels et non conventionnels (shale gas et schistes bitumineux), et ce malgré la conjoncture internationale, symptomatique de la chute des prix. Ledit rapport fait état d’une superficie totale de 284 220,59 km², dédiée aux opérations de recherches et d’exploitation des hydrocarbures, apanage de 23 sociétés, dont l’ONHYM.

*Al Bayane.:

-Les ventes via internet affichent une nette croissance d’une année à l’autre. En témoignent les derniers chiffres publiés par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique. Les transactions électroniques ont presque doublé en l’espace de deux ans. Elles passent de 2.500 en 2015 à 4.800 à fin septembre 2017, soit 2 milliards de dirhams de transactions en 9 mois. Ce rebond s’explique notamment par le renforcement du dispositif réglementaire, juridique et technique régissant le secteur.

-L’Assemblée générale des Nations Unies a désigné le Maroc pour abriter la Conférence Internationale sur la Migration de 2018, durant laquelle sera adopté le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. L’Assemblée a ainsi adopté, à l’unanimité, une résolution sur les modalités de ce rendez-vous, dans laquelle elle a décidé que «la conférence intergouvernementale, intitulée: Conférence intergouvernementale chargée d’adopter le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières », se tiendra au Maroc les 10 et 11 décembre 2018.

*Al Alam.:

– La facture énergétique a enregistré une hausse d’environ 29%. L’Office des changes a affirmé que les importations du pétrole et d’huiles énergétiques ont atteint 63 milliards de dirhams, soit le plus grand cout du total d’importations marocaines depuis trois ans. Selon des experts, les prix de l’énergie vont continuer à monter durant l’année prochaine. *Al Ittihad Al Ichtiraki. :

– Le déficit budgétaire a reculé à fin novembre dernier de 8 milliards de dirhams. Ce recul est dû à l’amélioration des recettes du budget d’environ 4,5% par rapport à l’année passée, à la faveur de l’augmentation des recettes fiscales, l’amélioration des recettes de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques et la hausse de l’IS et de l’Impôt sur le revenu.

*Al Massae.:

– Lors d’une réunion à laquelle ont pris part notamment tous les directeurs centraux, les préfets de police, les chefs de la sécurité régionale et provinciale, en plus du directeur de l’Institut royal de police et le directeur de la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales pour les fonctionnaires de la Sûreté nationale, la Direction générale de la sureté nationale a déclaré avoir adopté une politique de rationalisation des dépenses à travers les appels d’offres électroniques pour les achats, selon une source informée. La Direction a affirmé que cette politique de rationalisation a permis d’économiser 15 millions de dirhams au profit du budget de l’Etat et de rembourser les crédits qui se sont accumulés depuis six ans.

*Al Ahdath Al maghribia.:

– Le ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader a déclaré avoir reçu les noms de représentants de la société civile proposés pour le comité national de lutte contre la corruption, soulignant qu’une réunion sera tenue dans les prochains jours pour scruter les actions de chaque département en matière de lutte contre la corruption. Il a également indiqué que février prochain sera l’occasion de se pencher sur les tares de la fonction publique.

*Al Akhbar.:

– Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani refuse de fournir une réponse à la lettre du président de la Chambre des représentants qui lui avait demandé sa position sur une proposition de loi interdisant le cumul des indemnités des parlementaires. La commission des finances de la Chambre des représentants avait écrit le 5 décembre à El Otmani pour fixer une date pour l’examen de cette proposition. Elle a également écrit le jour même au ministre de l’économie et des finances et au secrétaire général du gouvernement. *Akhbar Al Yaoum. :

– Bien qu’il n’y ait pas de ministre de la Santé, la Direction du médicament et de la pharmacie a lancé des concertations avec les professionnels pour modifier la loi 17-04 portant code du médicament et de la pharmacie. La Direction a présenté des propositions controversées, telles que la possibilité de vendre les médicaments par internet et l’autorisation des pharmaciens à emporter les médicaments dans leurs voitures et les distribuer. Mohamed Lahbabi, président de la confédération des syndicats de pharmaciens du Maroc, a estimé que la Direction du médicament et de la pharmacie s’est précipitée à lancer ce dialogue sur la modification de cette loi, se demandant s’il n’y a pas d’intentions cachées pour faire passer certaines choses dans ces circonstances.

*Assabah.:

– Des centaines d’agents d’autorité interdits de voyager. Un wali, 6 gouverneurs, 6 secrétaires généraux, 28 pachas, un chef de cercle, un chef de district, 122 caïds et 17 khalifats de caïds sont interdits de quitter le territoire national, indique une source de haut niveau au ministère de l’Intérieur. Cette interdiction ne sera pas levée avant que ces agents ne soient traduits devant une commission de discipline, présidée par Driss Jouahri, wali directeur général des affaires intérieures au ministère de l’Intérieur.

*Bayane Alyaoum.:

– Le gouvernement et les partenaires sociaux ont repris lundi le dialogue social. Les centrales syndicales ont revendiqué l’augmentation des salaires et des indemnités, l’application de l’échelle mobile des salaires, la révision des prix des produits alimentaires et l’augmentation du SMIG. Mohamed Yatim, ministre du travail et de l’insertion sociale, qui a été chargé par le chef de gouvernement de présider le dialogue, a souhaité qu’un accord-cadre pluriannuel soit mis en place pour traiter les revendications syndicales.

*Rissalat Al Oumma.:

– Le ministère de la réforme administrative et de la fonction publique a lancé une enquête permettant aux fonctionnaires de l’Etat de présenter leurs avis et leurs conceptions sur la réforme du système de la fonction publique au Maroc. Cette initiative, qui va durer jusqu’au 25 janvier prochain, comporte 15 questions concernant différents axes du système de la fonction publique.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.