Neuf mois avant la conférence de Paris sur le climat, le chef de l’Etat français, François Hollande, est en visite officielle aux Philippines, jeudi 26 et vendredi 27 février, pour appeler à la mobilisation internationale contre le changement climatique. Le pays, gravement touché par le typhon Haiyan en 2013 (7 000 morts), est l’un des plus concernés par les effets du phénomène.
L’université des Nations unies pour l’environnement et la sécurité humaine (UNU-EHS) et l’Alliance Development Works, ont défini un indice mondial d’exposition humaine face au risque de changement climatique : le World Risk Index (WRI). Cet indice traduit le risque, en pourcentage, qu’une communauté humaine soit exposée aux catastrophes naturelles.

L’indice de risque représente le degré de vulnérabilité d’une communauté humaine face aux catastrophes naturelles.

La hausse du niveau de la mer est le risque principal pour la majorité des dix pays les plus exposés. Ceci aura un très fort impact sur les îles et leurs populations.
Article19.ma/Le monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.