Le département israélien de lutte contre le terrorisme relevant du cabinet du chef de l’Etat hébreu a mis en garde ses ressortissants de se rendre au Maroc lors des fêtes juives au cours des mois de septembre et d’octobre à cause des « menaces terroristes » de Daech.

Cette mise en garde, précise le département israélien de lutte contre le terrorisme, fait suite à « des renseignements crédibles » faisant état de menaces de la part des jihadistes de Daech, durant cette période qui coïncide, notamment, avec la commémoration des attentats du 11 septembre alors que le nombre de touristes de confession juive au Maroc ne cesse de progresser, selon des médias israéliens.

A noter que des agences de voyage israéliennes ont commencé à proposer des visites au royaume via des villes européennes comme Paris, Londres ou Madrid en raison de l’absence de vols directs vers le Maroc.

En ce sens, l’agence israélienne « Travel Carpet » avait annoncé l’organisation de visites touristiques à destination de Marrakech et de Casablanca à partir de mai prochain pour la première fois depuis 13 ans.
Pour rappel, outre le Maroc, la mise en garde israélienne concerne 44 pays y compris l’Algérie et la Tunisie où les ressortissants israéliens seraient menacés à divers degré.
A Essaouira, lors d’une récente cérémonie officielle qui a drainé des centaines de juifs du monde pour célébrer la Hiloula, fête dédiée dans la tradition juive aux saints ensevelis au Maroc, le rabbin Jaime Pinto a déclaré: « Le Maroc demeure la partie de tous les membres de la communauté juive d’origine Marocaine…cela nécessite une loyauté indéfectible et une défense (de cette patrie) sans relâche… »

Le dernier jour de cette cérémonie annuelle sera ce dimanche 17 septembre 2017.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.