Après Paris, Londres, Doha et Baku, l’Oriental Fashion Show met le cap sur la ville ocre.

Pour sa 21ème édition, l’événement réaffirme son engagement en faveur de l’art de la sauvegarde des traditions vestimentaires marocaines et orientales tout en les ouvrant sur le reste du monde.

Des créateurs du Maroc, d’Algérie, du Pakistan, de Russie et de bien d’autres contrées, présenteront leurs dernières collections dans l’écrin exceptionnel du Royal Mansour de la ville ocre. Lamia Lakhssassi, Mahe-Mi, Albert Ouaknine, Safaa Ibrahimi, Raishma, Menouba et d’autres grands noms de la haute couture au Maghreb, en Asie et au Moyen-Orient, vous donnent rendez-vous à Marrakech, pour une édition spéciale de l’Oriental Fashion Show.

+ Marrakech Capitale de la mode +

 

Choisi pour son architecture typiquement mauresque, le prestigieux hôtel Royal Mansour fait cohabiter passé et présent sur fond d’un art de vivre et d’un savoir-faire artisanal uniques. Conçu comme une médina authentique, ce Palace ouvre enfin ses portes à la première fashion week internationale de la mode orientale : l’Oriental Fashion Show. Bien plus qu’une succession de nouvelles collections, l’OFS a pour vocation de déployer un legs oriental pluriel dans un marché au positionnement unique : entre la culture et le luxe.

+Hommage à Yves Saint Laurent et Pierre Bergé +

Le 22 et le 23 septembre donc, la ville ocre redeviendra une capitale internationale de la mode comme elle l’a été dans le passé pour bon nombre d’icônes de ce milieu, séduites par sa lumière et fascinées par ses couleurs. Le temps d’une mini-fashion week, L’Oriental Fashion Show fera scintiller toute l’aura de Marrakech, cité inspirante et inspirée, tout en rendant hommage à Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, ces Marrakchis de cœur, quelques jours avant l’inauguration du musée qui sera dédié à l’œuvre du grand couturier français. L’occasion de conjuguer au pluriel la mode orientale et d’affirmer le positionnement de l’Oriental Fashion Show de carrefour culturel réinventant à l’infini les métiers artisanaux et les hissant au rang de patrimoine immatériel.

Après Paris, Londres et d’autres capitales de la mode, l’institution parisienne, forte de ses dix-sept années d’existence en tant que référence internationale de la mode orientale, nous convie à la ville ocre pour encore plus de flamboyance, de raffinement et de magie.

Article19.ma

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.