L’intervention d’une association féminine a empêché, mercredi, une fille de se suicider après qu’un Maître- chanteur l’ait menacée de diffuser sur Facebook 15 vidéos montrant ses ébats sexuels.

Selon le quotidien Assabah, la fille a recouru à l’association « Attahadi pour la citoyenneté » qui a pris en charge son dossier en la soutenant psychologiquement et en désignant un avocat pour sa défense après qu’elle ait vécu des moments difficiles à la suite de la publication de certaines photos d’elle sur Facebook.

La même source a indiqué que la faille avait fait connaissance d’un jeune dans un quartier populaire de Casablanca qui a exploité sa situation sociale pour la conduire à l’appartement d’un de ses amis à Hay Mohammadi pour avoir une relation sexuelle avec elle sans douter qu’elle était filmée par une caméra dissimilée.

Le jeune a par la suite disparu avant de commencer à la menacer de diffuser lesdites vidéos sur les réseaux sociaux. Il lui a également fait savoir qu’il s’est installé dans une autre ville où il a trouvé du travail en lui ordonnant de lui rende visite tous les 15 jours, ordre qu’elle allait exécuter et à chaque fois, sans le savoir, leurs ébats allaient encore être filmés.

Face à ses menaces, la fille a commencé à lui donner de l’argent et de lui acheter des vêtements des grands magasins comme il l’exigeait et ce en empruntant à ses connaissances après qu’elle ait vendu tout ce qu’elle possède comme bijoux.

Leurs rencontres allaient se multiplier et lorsqu’elle perdu sa virginité, le garçon lui a fait croire qu’il allait l’épouser sans cesser de menacer de publier lesdites vidéos au nombre de 15 la montrant nue ou dansant.

Devenue dépressive, la victime a quitté son travail et s’est adressée à la famille de son bourreau qui est restée indifférente avant de se plaindre auprès de la police d’Al Fida qui a ouvert une enquête à ce sujet et a soumis le dossier à la justice qui a libéré le mis en cause.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.