L’ancien chef du gouvernement et secrétaire général du Parti justice et développement, Abdelillah Benkirane, a reçu, lundi à son domicile à Rabat, les parents de l’activiste rifain, actuellement détenu à Casablanca, Nacer Zefzafi.

L’ancien bâtonnier de Rabat et avocat des activistes d’Al Hoceima actuellement en détention, Me Mohamed Ziyane a indiqué, dans un entretien avec le site Elaph que les discussions entre les deux parties ont porté sur des « questions d’ordre général et sur le mouvement de protestation populaire dans le Rif », relevant que Benkirane a exprimé ses regrets quant aux arrestations qui ont été opérées dans la région.

Me Ziyane a ajouté que la visite des parents de Zefzafi à Benkirane était « ordinaire et amicale », précisant que l’ancien chef du gouvernement et la famille Zefzafi étaient liés d’amitié depuis longtemps.

Il a également fait savoir qu’aucune des parties n’a tenté de « convaincre l’autre ou de lui demander quelque chose », signifiant par là que Benkirane ne conduit aucune médiation pour résoudre le problème ou obtenir la libération des détenus.

La visite des parents de Zefzafi à Benkirane intervient deux jours après les lourdes accusations prononcées par la justice à l’encontre de Nacer Zefzafi et ses compagnons et la requête du parquet général d’enquêter sur des actes criminels, entre autre, d’incendie délibéré d’un camion, de tentative de meurtre, d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, de réception de fonds de l’étranger pour le financement d’actions visant l’unité du pays et sa souveraineté, d’incitation à la désobéissance à l’Etat marocain et aux institutions, de participation et de dissimulation d’un individu recherché.

A l’issue de leur visite au domicile de Benkirane, les parents de Zefzafi se sont déplacés vers Casablanca où ils ont rendu pour la première fois, visite à leur fils qui a été transféré, après son arrestation, au siège de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) à Casablanca pour être entendu avant d’être déféré, devant le procureur du roi près de la cour d’appel de Casablanca.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.