Un tribunal de Rabat vient de condamner, ce lundi, à deux ans de prison ferme et 20.000 DH d’amende, le « fils à papa » ou plutôt le chauffard en état d’ivresse avancée qui a bousillé trois voitures avec sa Ferrari et blessé des gens à Rabat au mois d’avril dernier.

Riche héritier, le jeune chauffard est issu d’une famille de notables à Laayoune. Il poursuit ses études en France et il était en vacances au moment de cet accident qui a enflammé les réseaux sociaux et provoqué l’indignation des pauvres.

Son frère Abdallah et un officier de police sont aussi poursuivis dans cette affaire pour « falsification » du PV de l’accident. Ils comparaîtront le 11 mai prochain devant la Chambre criminelle de Rabat.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.