Le 28ème sommet arabe a ouvert ses travaux, mercredi en Jordanie, en présence de quelque 16 chefs d’Etats arabes et en l’absence du roi Mohammed VI, du Sultan d’Oman, et du président algérien Abdelaziz Bouteflika.

Alors que des informations avaient circulé sur une probable participation du roi Mohammed VI à ce sommet pour mettre fin à son absence des sommets arabes depuis 2005 à Alger, une source gouvernementale jordanienne a indiqué que son pays n’a pas été informée de l’annulation de la participation du souverain, selon les médias locaux.

Quant aux raisons de la non participation du roi aux travaux du sommet, elles restent pour le moment inconnues alors que tout indiquait qu’il allait y prendre part.

Le Maroc est, toutefois, représenté par le Ministre des affaires étrangères, Salah Eddine Mezouar qui paraît sur une photo derrière les chefs d’Etats qui participent au 28ème sommet arabe.

Le Maroc avait renoncé à abriter le 27ème sommet arabe estimant que les conditions de son succès n’étaient pas réunies et qu’au « regard des défis auxquels fait face le monde arabe aujourd’hui, le Sommet arabe ne peut être une fin en soi ou devenir une simple rencontre de circonstance ».

Article18.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.