Le chef du gouvernement et secrétaire général du Parti justice et développement, Abdelilah Benkirane, a révélé une partie des discussions qu’il a eues avec les conseillers royaux qui l’ont informé de la décision du roi de désigner un nouveau chef de gouvernement.

« Lorsqu’j’ai été invité à rejoindre le palais royal, j’ai pris avec moi une lettre pour la remettre au roi dans laquelle j’expliquais toutes les causes qui ont conduit à l’impasse et à la non constitution du gouvernement, mais les conseillers royaux m’ont appris la révocation et alors je me suis abstenu de la leur remettre », a affirmé Benkirane devant les membres du Conseil national du PJ, réuni à Maâmora, selon des sources concordantes citées par alyaoum24.

Il a ajouté que les conseillers royaux étaient très « attentionnés » à son égard et qu’ils ont été « étonnés » lorsqu’il leur a fait savoir qu’il respecte la décision du roi.

Le secrétaire général du PJD a, en outre, assuré que sa révocation a allégé le poids qu’il supportait et que la constitution d’un nouveau gouvernement était devenue impossible pour lui après plus de cinq mois de blocage.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.