Après exactement une année, l’enfant Imrane, qui avait été kidnappé puis violé à Lissasfa, la justice a enfin rendu son verdict. Son agresseur, qui avait même tenté de le tuer, a été condamné jeudi 09 mars par le juge de la chambre des crimes à la cour d’appel de Casablanca, à 5 ans de prison ferme.

Ce nouveau verdict a donc appuyé celui prononcé par la cour de première instance, soit 5 ans d’emprisonnement du criminel surnommé “Kizez”, poursuivi pour kidnapping, abus sexuel et tentative de meurtre de l’enfant Imrane.

L’affaire, qui a suscité une grande couverture médiatique, remonte au 10 mars 2016. Un mineur, âgé de 16 ans seulement, a kidnappé Imrane, 4 ans, et l’a enterré vivant sous les déchets d’une décharge informelle, après l’avoir violé. La victime avait été découverte par hasard par des lycéens qui passaient près du lieu du crime, selon des sites arabophones.

Le roi Mohammed VI a même décidé de prendre en charge les frais de soins et de suivi psychologique de l’enfant, qui a été retrouvé dans un état pitoyable et presque désespéré.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.