Un tribunal de Casablanca s’est enfin dit son dernier mot dans l’affaire de l’homme au « Bendir » (instrument à percussion), qui faisait partie du groupe de la chanteuse populaire Zina Daoudia, et qui a été reconnu coupable du viol de la fille de l’artiste casablancaise.

Redouane, surnommé “Al Faouda” (le chaos), a reconnu les charges qui pèsent contre lui, affirmant qu’il avait violé sa fille, pensant sous l’effet de l’alcool que c’était quelqu’un d’autre. Le juge l’a donc condamné à 5 ans de prison fermes.

Les tests d’ADN ont cependant démenti que l’enfant que la fille du musicien vient d’avoir était le résultat de cette relation sexuelle.

Article19.ma