Le Ministre de la communication et porte parole du gouvernement, Mustafa Elkhalfi, a révélé, aujourd’hui mercredi, que le gouvernement a interdit l’entrée des journaux publiant des caricatures qui portent atteinte au prophète Mohammed.

Elkhalfi a déclaré à ‘’Alyaoum24’’, que ‘l’interdiction a atteint un nombre limité de journaux étrangers’, à savoir deux journaux.

 Il a aussi signalé que d’autres journaux ne sont pas entrés au Maroc, expliquant que les administrations de ces derniers ont compris d’elles mêmes la position du Maroc à propos des caricatures. Il a ajouté : ‘’Ces journaux ont compris que le Maroc boycottera toutes caricatures portant atteinte au saint prophète, et ont donc préféré ne pas distribuer au Maroc’’.

 Plusieurs journaux étrangers ont mis l’accent sur le contenu du premier numéro de ‘Charlie Hebdo’ paru après l’attentat terroriste perpétré, le mercredi, au siège de cette revue et a causé la mort de 12 de son personnel. L’hebdomadaire a republié des caricatures dénigrant le prophète, suscitant ainsi une vague d’indignation et de colère de plusieurs états islamiques, et bien d’autres pays, qui ont considéré cette publication ‘’une provocation qui risque d’inciter à la haine’’

Article19.ma