French President Francois Hollande listens to the speech of French Prime Minister during a new year ceremony with members of the government at the Elysee Palace in Paris on January 3, 2014. AFP PHOTO / POOL / PHILIPPE WOJAZER (Photo credit should read PHILIPPE WOJAZER/AFP/Getty Images)

Le président français François Hollande a réaffirmé la détermination de l’Etat à agir sans relâche pour défendre la sécurité des Français, suite à l’agression, survenue vendredi matin au Carrousel du Louvre.

Dans un communiqué rendu public par l’Elysée, le chef de l’Etat français réaffirme « la détermination de l’Etat à agir sans relâche pour défendre la sécurité de nos compatriotes et lutter contre le terrorisme, notamment grâce à l’opération Sentinelle qui a une fois de plus prouvé son efficacité ».

« Face à l’agression sauvage qui s’est produite ce matin au Carrousel du Louvre, dont le caractère a conduit la section anti-terroriste du Parquet de Paris à ouvrir une enquête pour tentative d’assassinat, le président de la République salue le courage et la détermination dont ont fait preuve les militaires pour neutraliser l’assaillant », a ajouté la même source.

Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve a indiqué que l’agression, survenue vendredi matin au Carrousel du Louvre, est « visiblement » une « attaque à caractère terroriste ». Selon le préfet de police de Paris, Michel Cadot, l’assaillant, »qui avait un sac au dos et qui était armé d’une machette », s’est précipité, en proférant des menaces, vers les militaires et policiers en sécurisation au Carousel du Louvre, blessant légèrement à la tête un militaire. Un militaire a alors riposté en tirant cinq balles, l’individu a été grièvement blessé et a été touché notamment à l’abdomen, a indiqué le préfet de police, précisant que l’assaillant est vivant et qu’il a été pris en charge par les services de secours.

Pour sa part, le parquet du tribunal de grande instance de Paris a annoncé l’ouverture par la section anti-terroriste d’une « enquête en flagrance du chef de tentatives d’assassinats aggravées en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Les investigations ont été confiées à la section anti-terroriste de la Brigade criminelle de la police judiciaire de Paris et à la direction générale de la sécurité intérieure.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.