Au Maroc, la nuit du 7 octobre a été longue, trop longue même, car minuit passée, les trois chaînes de télévision publique ont meublé le temps en passant des émissions de débat politique où on parle de tout sauf des résultats du scrutin qui tardent à arriver.

Les journalistes avertis, ont vite compris l’enjeu. Certains ont choisi de faire le pied de grue devant QG de Benkirane au quartier Les Orangers, alors que les autres ont préféré attendre les nouvelles dans le QG du PAM au quartier Souissi. 

A noter que leaders du PAM étaient là sans exception et ne cachaient pas leur optimisme quant au déroulement du processus électoral lors de ces législatives 2016 au Maroc, les premières depuis l’adoption de la nouvelle Constitution.

Dr. Mohamed Cheikh Biadillah a livré à notre site son impression à ce sujet:

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.