Eh oui, d’après un sondage réalisé par la Banque mondiale auprès d’un échantillon de 3.000 personnes, 80% des marocains affirment qu’ils n’ont pas besoin des banques islamiques, c’est ce qu’a rapporté le journal Al Massae.

Dans son édition du week-end, ce journal proche des cercles barbus, signale pour autant qu’une étude a été réalisée par un bureau Canadien et révèle que 36% des Marocains considèrent que les banques islamiques sont moins avantageuses.

Cependant 69% déclarent « qu’ils ignorent » les services proposés par ces banques, que le Maroc va autoriser à opérer sur son sol à partir de 2015. “Cela ne risque-t-il pas de remettre en question le résultat général de cette étude?” se demande le journal .

D’autre part, l’enquête a également révélé que nos patriotes préfèrent thésauriser leurs argent pour l’avenir afin de faire face à tout imprévu, mais d’une manière plutôt informelle. Et que 47% des Marocains avouent « n’avoir jamais recouru aux services d’une banque, » à savoir les femmes, les ménages à faible revenus et ceux vivants en milieu rural.

Toutefois, 41% de la population, âgée de plus de 18 ans, utilisent les services bancaires, avec un taux de 59% dans le milieu urbain, contre 19% seulement dans le milieu rural.

article19.ma