Le caricaturiste marocain Khalid Guedar et le journaliste Taoufiq Bouachrine vont se retrouver de nouveau devant les juges le 25 janvier 2015, pour un re-éxamen de la poursuite judiciaire relative à  « l’atteinte au drapeau national », affirme le journaliste dans une déclaration à Article19.ma.

 La Cour de Cassation « nous a enfin donné raison » et le procès concernant l’histoire du drapeau sera examiné par « la Cour d’Appel de Casablanca une nouvelle fois, » précisa Bouaachrine .

L’affaire remonte à l’automne 2009, le quotidien Akhbar Al Yaoum est saisi suite à la parution d’une caricature du prince Moulay Ismail et à côté un drapeau rouge avec une étoile à cinq branches, signée Khalid Gueddar. Les locaux du journal sont mis sous scellés sans décision administrative justifiant cette mesure exceptionnelle. Bouachrine et Gueddar sont poursuivis pour ‘outrage au drapeau du royaume ‘ et ‘offense à un prince’.

Le 31 octobre 2009, ils écopent de quatre ans de prison avec sursis et sont condamnés à payer 3,5 millions de dirhams à titre de dédommagement au prince.

Ayant obtenu gain de cause, le prince Moulay Ismail avait renoncé à percevoir l’indemnité qui devait lui être versée par les deux journalistes. Alors qu’on pensait le dossier clos, le procès est relancé 5ans plus tard.

Report pour le 22 janvier 2015

Le 27 novembre, la Cour d’appel de Casablanca a décidé de rouvrir ce dossier, à à la demande de la Cour de cassation. ‘Cette nouvelle étape du procès a été reportée à cinq reprises. Le dossier devrait etre rejugé une nouvelle fois’, nous explique Gueddar. ‘Vu l’etat lamentable de notre justice, ce n’est pas une surprise’, poursuit-il. Ce procès a été reporté au 22 janvier prochaine.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.