Dans un article publié sur le site ‘middleeasteye.net’, le journaliste et analyste britannique David Hearst a écrit que seuls trois pays ont soutenu Erdogan lors du putsch militaire qui a connu la Turquie la nuit de vendredi-samedi.

9362ed00-8178-406e-bd28-d1a3832907b9

Le journaliste a expliqué que les pays qui ont annoncé publiquement leur soutien au gouvernement turc élu sont  « Le Maroc, Qatar et Soudan », en ajoutant que les pays occidentaux qui prétendent défendre la démocratie ont maintenu le silence en attendant la chute d’Erdogan.

Hearst a évoqué aussi la posture des Etats Unis, qui a hésité de dénoncer la tentative du putsch militaire, à travers son ministre  Kerry qui s’est contenté de souhaiter la stabilité et la paix dans la Turquie, sans soutenir le président ni le parlement élus.

Article19.ma