Cinq ans après que l’affaire ait éclatée à Méknès, la lourde sentence est tombée. Le parquet a requis 20 ans de prison pour chaque accusé.  Il s’agit de quatre filles et un charlatan qui, ayant eu recours à la sorcellerie pour guérir une jeune fille, ont fini par la tuer. L’ignorance de ces jeunes filles a oté la vie à leur soeur.
kkk
Les faits remontent au 28 février 2009, dans la commune de Ouislane, près de Méknès . Diagnostiquée ‘hantée’ par un esprit, une jeune fille a subit différentes formes de sorcellerie avant de succomber à la mort.
Le ‘Fqih’, qui s’adonne à ce genre de pratique et prétend pouvoir débarasser les corps des ‘Djins’, avait ordonné qu’on rase la tête de la défunte. S’en est suit alors les rituels de charlatanisme, y compris la torture à l’aide d’un couteau.
Pour ‘guérir’ la victime de la soi-disant possession démoniaque, et avec l’aide de ses 4 soeurs , le Fqih a exercé ‘sa magie’.  Une tentative avortée qui leur a valut, chacun, 20 ans de prison.
Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.