La grève nationale au Maroc a touché à sa fin, ou presque. Au lendemain du 29 octobre 2014, c’est une manifestation d’un tout autre genre qui a pris place sur l’avenue Mohammed VI , en face du siège du Parlement à Rabat. Cette fois-ci, barbes, voiles noirs, burqas et slogans de « l’Islam politique » en vigueur, étaient au rendez-vous.

unnamed-5

‘ Privés du soleil ‘, ‘stop aux arrestations ‘…. Agitant ses banderoles, ‘le comité mixte pour la défense des détenus islamistes ‘ scande son indignation et revendique la libération des prisonniers salafistes, dont certains ont été impliqués dans les attentats meurtriers de Casablanca en 2003.

« Des investigations neutres et équitables » afin de déterminer ce qu’ils considèrent « les responsabilités » dans ces attentats, font aussi fait partie des requêtes des ces manifestants.

Cette manifestation pacifique intervient au moment où le Maroc renforce sa sécurité, suite aux menaces terroristes de Daech & Co. et met en place un nouveau dispositif de sécurité, le ‘ Plan Hadar ‘.
Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.