Khadija Rouissi : Le PAM a fait un progrès tangible…

Mme Khadija Rouissi est une militante de première heure dans le domaine des droits humains et de la liberté d’expression. Lors de son parcours politique, elle a occupé le poste de Secrétaire Générale du Forum Marocain pour la Vérité et la Justice.

Après de longues années de militantisme au sein des ONG nationales et internationales, Khadija a rejoint les rangs du Parti Authenticité et Modernité (PAM) après sa fondation en 2008.

Dans cette vidéo, elle nous livre ses lectures à propos des élections du 4 septembre 2015.

Militante infatigable de la société civile marocaine et cheville ouvrière du PAM, Khadija Rouissi estime qu’il y’a  deux lectures possibles des élections du 4 septembre dernier.

Dans la première, Mme Rouissi aborde le progrès que le Maroc est en train de réaliser dans le processus de la consolidation de la démocratie. L’invitée de l’émission « Contre-Courant » de article19.ma, estime que : « il y’a encore beaucoup de choses à faire et beaucoup de dysfonctionnements à régler. Le champ politique doit s’organiser et être clarifié ; il faut absolument qu’il y’ait des pôles politiques clairs qui se prononcent  sur le plan idéologique (droite, centre, gauche), et ce n’est pas le cas aujourd’hui. »

La deuxième lecture proposée par Mme Rouissi concerne la victoire du PAM aux élections communales et régionales, et dans ce contexte, elle affirme que contrairement aux extrapolations qui circulent, le PAM a fait un progrès remarquable dans certaines villes et a gagné des sièges dans d’autres où il n’avait aucun siège auparavant.

Pour cette activiste démocrate, les alliances sont le fruit de la situation politique actuelle: « il faut absolument faire une lecture des chiffres et des avancées en matière des alliances au Maroc,nous entendons souvent que les alliances sont à contre nature, mais il faut tenir en compte que ces alliances sont le produit d’une situation politique où aucun parti n’a eu la majorité absolue dans plusieurs régions.»

 Article19.ma