Chronique – Émirats arabe unis – Royaume du Maroc « un partenariat fraternel au beau fixe »

Par Salem AlKetbi*


La récente visite d’État du roi Mohammed VI aux Émirats marque une étape importante dans les relations entre ces deux pays frères. Sa Majesté a eu des entretiens fructueux avec Son Altesse le Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, Président de l’Etat. Ils ont également signé une déclaration visant un partenariat innovant, renouvelé et solide entre le Maroc et les Émirats. L’objectif est de développer les différents domaines de coopération économique, commerciale et d’investissement, en les amenant à des horizons qualitatifs plus larges qui correspondent aux aspirations des dirigeants et aux espoirs des deux peuples frères de renforcer la collaboration, d’améliorer les relations bilatérales et de les élever vers plus de développement et de prospérité. Cette visite remarquable a abouti à de nombreux résultats fructueux, notamment la signature de douze protocoles d’accord, qui forment ensemble une feuille de route importante pour la coopération dans divers domaines entre les deux pays.

Ces mémorandums comprennent l’établissement d’un partenariat d’investissement dans des projets de trains à grande vitesse au Royaume du Maroc, un mémorandum sur un partenariat novateur dans le secteur de l’eau, un autre sur une collaboration en matière de développement, un troisième sur une alliance d’investissement dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche, un quatrième sur une coopération d’investissement dans le secteur des aéroports, un cinquième sur le gazoduc entre le Maroc et le Nigeria, un sixième pour une collaboration d’investissement dans le secteur des ports, un septième sur une coopération mutuelle dans les marchés financiers et le marché des capitaux, un huitième sur l’établissement d’un partenariat d’investissement dans des projets de stockage de données.

Traditionnellement, les relations entre les Émirats et le Maroc sont décrites dans la littérature politique comme des liens fraternels historiques. Cette base solide fournit le climat nécessaire au développement, soutenu par les liens solides entre les dirigeants des deux pays. Cela se reflète dans les mots de bienvenue, l’atmosphère d’accueil et la chaleur officielle accordés au monarque marocain dans les Émirats. Son Altesse Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, le président de l’État, a accueilli le roi Mohammed VI à Qasr Al Watan, déclarant que Sa Majesté est la bienvenue dans son pays et parmi son peuple. Son Altesse a affirmé la force des liens fraternels solides entre les EAU et le Maroc, basés sur la compréhension, le respect mutuel et la coopération, fondés par le Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan et le Roi Hassan II. Il a insisté sur l’engagement à poursuivre leur approche et leur héritage en renforçant ces relations et en les développant.

Il existe une forte volonté commune de renforcer et de développer les relations. Par conséquent, les accords et les protocoles d’accord signés lors des visites réciproques jouent un rôle essentiel dans l’ouverture de nouvelles voies de coopération et la réalisation des aspirations dans la période à venir. Les deux pays ont convenu, lors des réunions de la commission mixte en avril dernier, de doubler leurs échanges commerciaux et leurs investissements au cours des sept prochaines années.

La déclaration de partenariat représente également un moment fort dans l’histoire des relations entre les Émirats et le Maroc. De telles formulations dans les relations internationales incarnent des intentions et des voies à long terme, fournissant un cadre stratégique pour toutes les institutions et tous les secteurs dans les deux pays. Elles reflètent un fort désir commun d’aller de l’avant en s’appuyant sur les réalisations dans divers domaines de la coopération bilatérale, en réalisant des avancées positives grâce à des partenariats fructueux dans différents domaines de coopération qui servent les intérêts des deux pays et de leurs peuples frères. Les protocoles d’accord signés couvrent un large éventail de domaines de coopération, de secteurs de développement et d’investissements dans diverses dimensions stratégiques, élargissant ainsi la base de la coopération et renforçant les liens.

Les relations solides entre les EAU et le Maroc ne se limitent pas aux domaines politique, économique et de l’investissement.

Elles englobent un système complet de relations qui touchent aux aspects sociaux, culturels, intellectuels et humanitaires. Malgré l’importance des intérêts communs en tant qu’axe crucial dans la structure des relations internationales, les relations entre les Émirats arabes unis et le Maroc dépassent les cadres traditionnels dans leur signification. Elles sont construites sur la chaleur, des liens fraternels forts qui donnent à ces relations un niveau unique d’intimité et de spécificité, offrant une immunité et une résilience face aux changements politiques et aux intérêts qui se croisent.

Basée sur la base solide des relations bilatérales, la coopération continue de s’approfondir et de se renforcer grâce au soutien de haut niveau de Son Altesse Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, le Président de l’Etat, et de son frère, Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Les relations bilatérales entre les deux pays sont devenues un modèle exemplaire de coopération tant au niveau officiel que populaire. Le Maroc est un partenaire exceptionnel en matière de développement, de coopération et de consultation continue pour soutenir l’œuvre arabe et islamique commune, préserver la sécurité et la stabilité, promouvoir les valeurs de tolérance, de coexistence et de modération, et rejeter la violence, l’extrémisme et le terrorisme.

Outre la forte croissance des échanges commerciaux, économiques et d’investissement (les EAU étant le deuxième partenaire commercial arabe du Maroc en 2021, le commerce extérieur non pétrolier entre les deux pays atteindra 3,6 milliards AED, soit 991,2 millions USD) en 2022, réalisant un taux de croissance de 16 % par rapport à 2021 et de 67 % par rapport à 2020. Les EAU occupant la première place dans les investissements arabes et la deuxième au niveau mondial avec des investissements dépassant les 50 milliards AED au Maroc, il est également à noter que le nombre de protocoles d’accord signés lors de la récente visite du Roi Mohammed VI aux EAU est approximativement égal au total des protocoles signés entre les deux pays au cours des années et des décennies précédentes. Ces mémorandums constituent un cadre pour le comité mixte créé en mai 1985, qui a tenu sa première session à Abou Dhabi en novembre 1988, sous la présidence des ministres des affaires étrangères des deux pays. La deuxième session a eu lieu à Rabat en juin 2001. La diversité et l’étendue des domaines de coopération, qui touchent à divers aspects de la coopération économique et au développement, reflètent la valeur du partenariat entre les deux pays et son importance croissante.

Les faits confirment que les relations fraternelles historiques entre Abu Dhabi et Rabat connaissent leurs périodes et étapes les plus fastes.

Quelle que soit l’ampleur de la description de ces relations, ce que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a dit des liens entre les deux pays frères, à savoir que « l’exemplarité des relations est le meilleur gage de fidélité au Pacte scellé entre Cheikh Zayed et Hassan II, qu’ils reposent en paix », reste la meilleure expression de la réalité de ces rapports fraternels forts.

*Politologue émirati et ancien candidat au Conseil national fédéral

Article19.ma