Théâtre – Le festival « Masraheed » en Israël transpose les relations entre Rabat et Tel-Aviv vers l’art et la culture

Le Maroc participera au festival « Masraheed 2023 » dans la ville d’Acre en Israël, qui sera organisé du 10 au 14 septembre à « Bustan al-Basha », représenté par la « Troupe des Masques Bleus pour le Théâtre et la Culture de la ville d’El Jadida ».

La représentation théâtrale à laquelle participera le Maroc s’intitulera « Al-Krida », qui est une pièce qui entre dans la catégorie du « monodrame », et qu’elle sera projetée le 13 septembre 2023, qui mettra en avant « les fruits de la reprise des relations entre Rabat et Tel-Aviv ».

Mounir Kajji, très actif dans le rapprochement maroco-israélien, a estimé qu’« après que les deux pays auront normalisé leurs relations diplomatiques, il est naturel que cette normalisation s’étende à divers aspects de la vie, notamment politique, économique et culturel », notant que « les échanges culturels entre les pays et pas seulement entre le Maroc et Israël est un sujet très important ». Et d’ajouter : « Ce que la politique peut corrompre, la culture peut le restaurer », selon le site arabophone hespress.com.

+ Ouverture culturelle +

Kajji estime que « connaître l’autre, c’est aller vers lui et apprendre sa culture et sa langue, y compris le théâtre et d’autres arts », notant que « le secteur culturel est comme une locomotive à travers laquelle les peuples des pays peuvent communiquer et apprendre beaucoup les uns des autres ».

Ce même activiste a souligné qu’« il y a plus d’un million d’Israéliens d’origine marocaine pour qui la culture sert de pont pour renforcer le lien avec leur patrie », expliquant que « l’ère des idéologies qui minaient la communication culturelle est terminée et a été remplacée par une époque d’ouverture culturelle, de fertilisation croisée et d’échanges d’une manière qui sert les intérêts des peuples et des pays ».

Il convient de noter que le Maroc a déjà participé aux activités du « Festival international du film de Haïfa » en octobre dernier, avec sept films, tandis qu’Israël, à son tour, représenté par l’artiste « Tsokach », a participé aux activités de la dixième édition du Festival international de la jeunesse de la ville de Rabat, en tant que premier artiste israélien à participer à un événement de ce type au Maroc, releva Hespress.

Article19.ma