Le compte à rebours a déjà débuté. Après plusieurs reports dus à des problèmes techniques et de mauvaises conditions météorologiques, la NASA s’apprête à lancer tôt mercredi matin sa fusée lunaire Artemis I.

Le lancement de la fusée a été retardé plusieurs fois suite notamment à des fuites de carburant et d’autres problèmes techniques.

Cette mission devrait marquer le tout premier vol du programme américain de retour sur la Lune, baptisé Artémis, selon le site bfmtv.com.

Publicité

+ Sans astronautes à bord +

Artémis 1, qui se fera sans astronautes à bord, a pour objectif de tester la fusée et la capsule afin de s’assurer qu’elles pourront transporter un équipage en toute sécurité vers la Lune, dès 2024.

En 2024, la mission Artémis 2 emportera des astronautes jusqu’en orbite autour de la Lune, sans y atterrir.

Pour sa part, l’équipage d’Artémis 3, mission prévue au plus tôt en 2025, devrait atterrir sur la Lune.

La dernière fois que des hommes se sont rendus sur la Lune remonte à Apollo 17, en 1972.

Le programme Artémis prévoit d’envoyer la première femme et la première personne de couleur à la Lune.

Ce programme dirigé par la NASA s’appuie sur une collaboration internationale, notamment avec l’Agence spatiale européenne, l’Agence spatiale canadienne, l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale et plusieurs partenaires commerciaux, ajoute le site.

Article19.ma