Des archéologues israéliens ont trouvé un peigne d’ivoire vieux de quelque 3.700 ans, orné de ce qui pourrait être la plus vieille phrase jamais découverte en script cananéen, a rapporté timesofisrael.com.

La phrase de 17 lettres encourage l’utilisateur de l’instrument à se peigner pour éliminer les poux de ses cheveux et de sa barbe, selon des experts cités par le Jerusalem Journal of Archaeology, expliquant que la découverte de cet alphabet, inventé vers l’an 1.800 av. J.-C., jette un nouvel éclairage sur l’une des plus anciennes utilisations de l’alphabet cananéen par l’humanité.

+ « La toute première phrase complète » +

Le peigne a été trouvé en 2016 à Tel Lachish, un site archéologique dans le sud d’Israël, mais ce n’est qu’à la fin de l’an dernier qu’un professeur de l’Université hébraïque de Jérusalem a remarqué les mots minuscules gravés dessus, d’après la même source.

Le chercheur principal, l’archéologue Yosef Garfinkel, a fait savoir que plusieurs objets ornés de l’alphabet cananéen ont été trouvés au fil des ans, mais qu’il s’agit de la toute première phrase complète.

Les Cananéens parlaient une ancienne langue sémitique cousine de l’hébreu, de l’arabe et de l’araméen modernes.

Ils occupaient un territoire sur les rives de l’est de la Méditerranée et auraient développé le premier alphabet écrit de l’histoire.

Article19.ma