Le Maroc a acquis au moins 150 drones auprès de la société israélienne BlueBird Aero Systems pour ses diverses missions militaires, selon le journal en ligne The Defense Post.

Selon le média américain spécialisé dans les questions de défense, l’acquisition de ces drones fait suite à l’accord de coopération militaire signé par les deux pays en 2021 dans le sillage du rétablissement de leurs relations diplomatiques.

Ces drones à décollage et atterrissage verticaux WanderB et ThunderB (VTOL) viennent renforcer les capacités militaires aériennes marocaines et sont destinés à effectuer des missions de reconnaissance, de surveillance, de défense aérienne et d’urgence, souligne The Defense Post.

Publicité

« Bien que la valeur totale de l’accord n’ait pas été divulguée, elle serait de l’ordre de dizaines de millions de dollars », indique le média américain ajoutant qu’une partie de ces systèmes sans pilote seraient construits au Maroc.

Les Drones WanderB et ThunderB

Selon BlueBird Aero Systems, le WanderB VTOL est un avion long-courrier qui peut décoller et atterrir sans piste.

Il se caractérise par un faible niveau de bruit grâce à ses moteurs électriques, ce qui le rend adapté aux opérations militaires secrètes, et dispose d’une autonomie de 2,5 heures et d’une portée de communication allant jusqu’à 50 kilomètres.

« Le drone a une masse maximale au décollage de 13 kilos, dont 5 correspondent aux batteries et 1,5 à la charge utile, qui peuvent être des caméras de jour ou de nuit », souligne la même source.

Quant au drone ThunderB, il est décrit comme un système « robuste, innovant et polyvalent » qui peut être utilisé pour des opérations de renseignement, de surveillance et de reconnaissance à longue portée.

Il peut atteindre des cibles jusqu’à 150 kilomètres et rester en l’air plus de 12 heures.

Article19.ma