Le groupe du Parti du progrès et socialisme (PPS) à la Chambre des représentants a adressé une question écrite au ministre de la Culture à la suite des propos tenus publiquement par le rappeur ElGrande Toto en réponse, lors d’une conférence de presse à Rabat, à une question sur sa consommation du cannabis.

Selon le site alyaoum24, le groupe du PPS s’interroge sur la responsabilité du ministère à permettre à un chanteur de déclarer publiquement sa consommation de la drogue, de s’en vanter, et de monter sur la scène du festival à Rabat devant des milliers de spectateurs.

Pour le groupe du PPS les propos de Toto, de son vrai nom Taha Fahssi, promeuvent directement la consommation de la drogue auprès des jeunes, ce qui devait pousser le ministère de la Culture à annuler son concert.

Publicité

Dans leur question les parlementaires interpellent le ministre Mehdi Bensaïd sur les critères pris en compte dans le choix des artistes pour prendre part aux grands festivals organisés par son département.

Selon les députés du PPS, les propos du rappeur constituent un crime en soi en raison de l’incitation à la toxicomanie, ce qui est grave, compte tenu de l’importance de la conférence de presse organisée par le ministère de la Culture, et de la manière provoquante dont Toto a répondu à la question.

ElGrande Toto a également provoqué la colère des internautes sur les réseaux sociaux après avoir répondu à une question « Eh oui, nous fumons le cannabis, et après… » lors de la conférence de presse en marge de son concert dans le cadre des manifestations « Rabat, capitale de la culture africaine ».

Article19.ma