Une bonne nouvelle. La compagnie britannique pétrolière et gazière Chariot Energy a signé récemment un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour le raccordement au gazoduc Maghreb Europe (GME).

Selon un communiqué de Chariot, l’accord permettra au gaz produit par le projet gazier d’Anchois, au large de Larache, d’être transporté via le gazoduc GME, qui est détenu et exploité par l’ONHYM et s’étend de la région Est à Tanger au Nord puis vers l’Espagne.

« Je suis très heureux d’annoncer la signature de cet accord de raccordement de pipeline avec notre partenaire sur la licence Lixus, l’ONHYM », a déclaré Pierre Raillard, responsable de l’activité gaz et directeur de Chariot au Maroc.

Et d’ajouter : « cela fait avancer Chariot d’une étape plus proche de la livraison du premier gaz du champ gazier d’Anchois aux clients potentiels utilisant le gazoduc GME ».

« Le projet gazier d’Anchois est un projet hautement stratégique compte tenu de la volatilité continue des marchés mondiaux de l’énergie et de sa proximité avec le gazoduc international GME, nous sommes bien placés pour livrer le gaz le plus rapidement possible », a souligné Pierre Raillard, cité dans le communiqué.

Couvrant une superficie d’environ 1 794 km2, le projet gazier d’Anchois est situé en mer à des profondeurs allant jusqu’à 850 m. Les évaluations indiquent la présence d’environ 637 milliards de pieds cubes (bcf) de ressources éventuelles et jusqu’à 754 bcf de ressources potentielles.

Article19.ma