Raindrops flow down on a logo in front of FIFA's headquarters in Zurich, Switzerland June 8, 2016. REUTERS/Arnd Wiegmann © PHOTO NEWS / PICTURE NOT INCLUDED IN THE CONTRACTS

L’instance dirigeante mondiale du football, la FIFA, a suspendu, lundi, la Fédération indienne de football (AIFF) en raison de « l’influence indue de tiers », ce qui constitue une « violation grave des statuts de la FIFA », rapportent les médias.

La suspension signifie également que la Coupe du monde féminine de football des moins de 17 ans, qui devait avoir lieu en Inde du 11 au 30 octobre, ne peut pas se tenir dans le pays comme prévu.

La Cour suprême de l’Inde avait dissous l’AIFF en mai dernier et nommé un comité de trois membres pour régir le sport, modifier le statut de l’AIFF et organiser des élections en attente depuis 18 mois.

« La suspension sera levée une fois que l’ordre de créer un comité d’administrateurs pour assumer les pouvoirs du comité exécutif de l’AIFF aura été abrogé et que l’administration de l’AIFF reprendra le contrôle total des affaires quotidiennes de l’AIFF », a déclaré la FIFA dans un communiqué.

La Coupe du monde féminine des moins de 17 ans « ne peut pas se tenir actuellement en Inde comme prévu », a rappelé la FIFA.
De même, les équipes indiennes ne pourront pas jouer des matches internationaux tant que la suspension ne sera pas levée.
Plus tôt ce mois-ci, le tribunal indien a ordonné la tenue rapide d’élections et a déclaré que le comité élu serait un organe provisoire pour une période de trois mois.

Article19.ma