Voici les principaux résultats de l’enquête trimestrielle de Bank Al-Maghrib (BAM) au titre du deuxième trimestre de l’année (T2-2022) :

– Climat des affaires “normal” selon 58% des entreprises et “défavorable” pour 34% d’entre elles;

– Conditions de production caractérisées par un approvisionnement en matières premières jugé “difficile” par 54% des industriels et un niveau “normal” de stock des matières premières et demi-produits;

– Effectifs employés en stagnation selon les industriels;

– Les coûts élevés des intrants, l’insuffisance de la demande et l’accentuation de la concurrence sont évoqués par les patrons comme étant les principaux freins à l’augmentation de la production;

– Coûts unitaires de production en hausse dans toutes les branches d’activité;

– Situation de trésorerie qualifiée de “normale” par 55% des patrons et de “difficile” par 25% d’entre eux;

– Accès au financement bancaire jugé “normal” par 82% des patrons et “aisé” par 11%, avec un coût du crédit en stagnation selon les industriels;

– Dépenses d’investissement en stagnation selon 69% des patrons et en hausse selon 19%. Celles-ci auraient été financées à hauteur de 73% par des fonds propres et 27% par des crédits.

Article19.ma