L’Agence spatiale américaine NASA a dévoilé mardi une série de scènes du cosmos capturées par le télescope James Webb, plus grand observatoire spatial jamais construit. Les quatre images supplémentaires publiées comprenaient davantage de photos reflétant toute la beauté cosmique.

« Chaque image est une nouvelle découverte et chacune donnera à l’humanité une vision de l’humanité que nous n’avons jamais vue auparavant », a déclaré l’administrateur de la NASA, Bill Nelson, lors d’une conférence de presse.

Pour rappel, le président américain, Joe Biden a dévoilé lundi la première image en couleur de James Webb qui montre la puissance de ce nouvel observatoire spatial avec l’une des images les plus profondes de l’univers jamais prises.

+ Le premier lot d’images révèle les moindres détails de la formation des étoiles +

Le télescope spatial a été construit avec certains des instruments scientifiques les plus avancés jamais envoyés au-delà de l’orbite terrestre, les astronomes pensent que le vaisseau spatial les aidera à mieux comprendre les trous noirs, comment les étoiles naissent et meurent et ce qui se trouve dans les atmosphères des planètes en orbite autour d’autres étoiles voire donner un aperçu d’une époque proche du Big Bang.

À une exception près, les dernières images montrent des parties de l’univers captées par d’autres télescopes. Mais la puissance pure de Webb, son emplacement éloigné de la Terre et l’utilisation du spectre de la lumière infrarouge les ont montrés sous un jour nouveau.

En utilisant la lumière infrarouge, le télescope pourra traverser la poussière cosmique et voir plus loin dans le passé que jamais auparavant, révélant les premières galaxies et étoiles à se former dans un univers naissant.

Selon la NASA, le premier lot d’images révèle les moindres détails de la formation des étoiles, l’atmosphère d’une exoplanète, un amas de galaxies et une nébuleuse planétaire.

Article19.ma