Le président américain, Joe Biden a dévoilé lundi la première image en couleur du télescope James Webb de la NASA, qui montre la puissance du nouvel observatoire spatial avec l’une des images les plus profondes de l’univers jamais prises.

« La photo montre un amas de galaxies si massif qu’il déforme la lumière des autres galaxies derrière lui, agissant comme une loupe dans l’espace et permettant au télescope de voir des galaxies éloignées et faibles beaucoup plus loin », selon la NASA.

« Cette tranche du vaste univers couvre une parcelle de ciel d’environ la taille d’un grain de sable tenu à bout de bras par quelqu’un au sol », écrit l’agence spatiale dans une description de l’image.

+ « Le télescope pourra traverser la poussière cosmique et voir plus loin… » +

L’une des observations les plus attendues est le dévoilement de l’image la plus profonde jamais prise de l’Univers, un exploit qui promet de surpasser le record établi par Hubble avec son champ ultra-profond qui avait révolutionné l’astronomie en 2004.

« Vous voyez des galaxies qui brillent autour d’autres galaxies dont la lumière a été déviée, et vous ne voyez qu’une toute petite partie de l’univers », a déclaré lundi l’administrateur de la NASA, Bill Nelson, qui était aux côtés de Biden et de la vice-présidente Kamala Harris.

« Ces images vont rappeler au monde que l’Amérique peut faire de grandes choses », a déclaré le président américain.

Désormais, les scientifiques s’attendent à ce que le JWST change tout sur la façon dont ils comprennent l’histoire ancienne de notre cosmos. En utilisant la lumière infrarouge, le télescope pourra traverser la poussière cosmique et voir plus loin dans le passé que jamais auparavant, révélant les premières galaxies et étoiles à se former dans un univers naissant.

Article19.ma