Dégâts collatéraux de Daech. La France a procédé au rapatriement de 35 enfants et 16 mères qui se trouvaient dans les camps du nord-est de la Syrie, a annoncé le Quai d’Orsay dans un communiqué rendu public, ce mardi 5 juillet.

«La France a procédé ce jour au retour sur le territoire national de 35 enfants mineurs français qui se trouvaient dans les camps du nord-est de la Syrie. Cette opération inclut également le retour de 16 mères en provenance de ces mêmes camps», affirme le communiqué.

Et d’ajouter que : «Les mineurs ont été remis aux services chargés de l’aide à l’enfance et feront l’objet d’un suivi médical. Leurs mères ont été remises aux autorités judiciaires compétentes».

Pour rappel, ces femmes étaient des épouses de combattants enrôlés dans les rangs de l’État islamique (Daech), dont certains sont décédés ou détenus en Syrie et en Irak.

Des cas similaires de Marocaines avec leurs enfants sont encore “bloquées” depuis des années dans des camps en Syrie.

Article19.ma