Au moins six personnes ont été tuées et 24 autres ont été blessées lundi après que des coups de feu ont éclaté lors d’un défilé du 4 juillet dans une banlieue cossue de Chicago aux États-Unis, ont indiqué les autorités locales.

La fusillade s’est produite « dans la zone du parcours du défilé de la fête de l’Indépendance », a déclaré le bureau du shérif du comté de Lake dans un communiqué publié sur Twitter.

De son côté, la ville de Highland Park a indiqué dans un communiqué que la police est toujours à la recherche d’un suspect, mais que des traces d’arme à feu ont été retrouvées sur les lieux.

Pour rappel, les fusillades restent un fléau récurrent aux États-Unis, faisant de nombreuses victimes dans un pays où le droit de posséder des armes est garanti par la Constitution.

Selon les observateurs, la criminalité par armes à feu est en augmentation dans les grandes villes comme New York, Chicago, Miami ou San Francisco, notamment depuis la pandémie de 2020.

Article19.ma