Un total de 46.211 candidats scolarisés ont passé avec succès la session normale de l’examen national unifié du baccalauréat 2022 au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra, soit un taux de réussite de 75,27%, contre 74,72% au titre de la même session une année auparavant, a annoncé, samedi, l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF).

L’Académie précise, dans un communiqué, que 29.346 nouveaux bacheliers sont issus de l’enseignement public et 7.192 proviennent du privé, ajoutant que le nombre des candidats libres ayant décroché leur baccalauréat s’élève à 9.673, soit un taux de réussite de 43,95%.

Selon les directions provinciales, Rabat a enregistré un taux de réussite de 81,98% (5.726 bacheliers), alors que Skhirate-Témara a atteint un taux de réussite de 75,19% (5.538), Salé (69,16%, 8.085), Khémisset (68,89%, 3.695), Kénitra (73,75%, 6.993), Sidi Kacem (85,21%, 4.377) et Sidi Slimane (84,29%, 4.377).

Un total de 302 candidats en situation de handicap sur 400 ont réussi aussi ces examens, soit un taux de réussite de 82,51%, souligne le communiqué, notant que les candidats issus de cette catégorie sociale ont bénéficié de conditions adaptées durant toutes les phases de ces épreuves.

+ La moyenne la plus élevée au niveau de la région a été 19,41 dans la filière sciences physiques +

Par ailleurs, 2.871 candidats ont obtenu leur bac avec mention très bien, 6.243 avec mention bien et 15.326 avec mention assez bien.

La moyenne la plus élevée au niveau de la région a été 19,41 dans la filière sciences physiques-section française, a relevé l’Académie, précisant qu’elle a été enregistrée au niveau de la direction provinciale de Rabat.

Quant à la session de rattrapage, elle engagera 21.863 candidats les 15,16, 18 et 19 juillet prochain.

L’AREF de Rabat-Salé-Kénitra s’est félicitée du travail accompli par l’ensemble des acteurs pédagogiques et administratifs de la région ayant contribué à la réussite de cette échéance, exprimant ses vifs remerciements, par la même occasion, à toutes les parties prenantes (cadres administratifs et éducatifs, personnel de l’Académie et des directions provinciales, autorités locales et sécuritaires, départements gouvernementaux, société civile et associations des parents et tuteurs d’élèves) pour leurs efforts et sacrifices en vue de la réussite de cette étape importante dans le parcours scolaire de tout élève marocain.

Article19.ma