Un homme d’une cinquantaine d’années, qui a prétendu être « Al Mahdi Al Mountadar » (Messie), lors de la prière de vendredi dans une mosquée à Marrakech, a été arrêté.

L’homme s’était adressé aux fidèles dans une mosquée du quartier de Sidi Youssef Ben Ali en prétendant qu’il était le « Al Mahdi, venu pour les sauver des problèmes et des crises »et les appelant à le croire, selon le Al Maghrib Al Yaoum.

La même source a indiqué que des fidèles choqués par les propos de cet étrange individu « l’ont arrêté et conduit au poste de la police. »

Pour rappel, la tradition musulmane, le Mahdi viendra à la fin des temps pour restaurer la religion musulmane et la justice. Sa venue sera suivie de celle de l’antéchrist.

+ « Répandre de fausses croyances » +

Plus récemment, selon le site londonien The New Arab, les autorités égyptiennes ont arrêté un homme qui prétendait être à son tour le Messie.

Des médias égyptiens ont rapporté qu’un homme, nommé Mohammed Habash, a publié plusieurs messages sur les réseaux sociaux pour gagner des adeptes en affirmant que « les aides du Dajjal » le suivaient et l’empêchaient de prêcher l’Islam.

Il prétendait également avoir « reçu des instructions de Dieu » avant d’être arrêté dans la ville de Qutour, dans la province de Gharbiyah, au nord du Caire.

Le quotidien égyptien Al Ahram a rapporté que les autorités l’ont poursuivi pour « avoir répandu de fausses croyances sur la religion musulmane et affirmé sur les réseaux sociaux qu’il était Le Messie ».

Une source policière égyptienne a fait savoir que Habash avait posté, il y a quatre mois, sur la porte de sa maison une pancarte indiquant: « Maison du Messie Al Mahdi » avec son numéro de téléphone.

Article19.ma