Exploit. La pugiliste marocaine Khadija El Mardi a remporté la médaille d’argent dans la catégorie des poids lourds (81) aux championnats du monde de boxe, qui se sont achevés vendredi à Istanbul, après sa défaite face à la turque Demir Sennur.

Khadija El Mardi a réalisé un exploit inédit en devenant ainsi la première marocaine à accéder à une finale aux mondiaux de boxe et en offrant au Maroc sa première médaille d’argent.

Dans un combat très équilibré, la Marocaine a réussi à remporter le premier round avant que la Turque ne revienne dans le combat en terminant sur le score de 4 à 1.

+ La Fondation du Maroc a remis un bouclier à la championne +

Le combat s’est disputé dans la salle Basaksehir, en présence d’un grand nombre de membres de la communauté marocaine établie en Turquie ainsi que de l’ambassadeur du Maroc à Ankara Mohamed Ali Lazrak et le consul général du Royaume à Istanbul, El Mehdi Rami, outre un grand nombre d’étudiants, d’associations, d’influenceurs et de touristes marocains.

Dans un geste symbolique, au nom de la communauté marocaine en Turquie, la Fondation du Maroc a remis un bouclier à la championne marocaine, en reconnaissance de ses efforts pour représenter de la meilleure manière le sport marocain lors de ces mondiaux.

Dans une déclaration à la MAP, la championne marocaine s’est félicitée de ce sacre, qu’elle a dédié à SM le Roi Mohammed VI et à la famille de la boxe nationale pour l’appui, le soutien et l’encadrement afin de réaliser de tels exploits sportifs.

Elle a également fait part de sa fierté pour ce résultat, étant la première boxeuse marocaine à se qualifier à une finale d’un championnat mondial, tout en exprimant ses remerciements aux membres de la communauté marocaine pour leur soutien et leurs encouragements tout au long des différentes phases de ce tournoi.

La pugiliste marocaine Khadija El Mardi a promis d’offrir aux Marocains une médaille lors des prochains Jeux olympiques.

+ La championne marocaine a « honoré les couleurs nationales » +

Dans une déclaration similaire, le directeur technique Fadli Otmane a souligné que ce tournoi est l’un des plus importants de ces vingt dernières années en termes de records et de nombre de pays participants, faisant observer que Khadija El Mardi et l’équipe nationale ont signé une belle participation.

Il a indiqué que la championne marocaine a honoré les couleurs nationales et a frôlé le sacre face à une adversaire forte qui jouait devant une salle entièrement acquise à sa cause.

Dès à présent, les pugilistes marocains vont entamer des stages de préparation en vue des prochaines compétitions internationales dans les jeux méditerranéens, a-t-il fait savoir.

Les couleurs nationales ont été défendues lors de ces mondiaux par six pugilistes, en l’occurrence Yasmine Moutaqui (moins de 48 kg), Zahra Zahraoui (-54 kg), Widad Bertal (-57 kg), Chaimae Ghadi (-60 kg), Oumaima Belhabib (-66 kg) et Khadija El Mardi ( 81 kg).

L’encadrement de l’équipe nationale est assuré par les entraineurs nationaux Abdelhak Achik et Youssef Sourour.

Article19.ma