Le Maroc a pris des mesures visant l’allégement des conditions d’accès au territoire marocain et ce à la suite de l’amélioration notable de la situation épidémiologique, a indiqué un membre du Comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19.

Dans une déclaration au site arabophone Hespress.com, la même source a souligné que les autorités marocaines ont décidé d’appliquer aux voyageurs par voie aérienne les mêmes conditions que celles concernant les voyageurs par voie maritime, à savoir la présentation d’un pass sanitaire ou d’un test PCR négatif pour entrer au Maroc.

« Les coûts élevés des analyses médicales relatives à Covid-19, ont poussé les autorités à lever cette exigence et à adopter le pass sanitaire conformément au protocole sanitaire en vigueur dans le pays », a ajouté la même source.

+ La situation sanitaire au Maroc est convenable +

Said Afif, membre du comité scientifique de lutte contre la pandémie de Covid-19, a indiqué à Hespress que les voyageurs au départ du Maroc sont, quant à eux, tenus de se conformer aux conditions exigées par les autorités des pays de destination.

Afif a ajouté que « la situation sanitaire au Maroc est convenable, en ce sens que les indicateurs enregistrés sont positifs ce qui pousse à un allégement des mesures, car il n’est acceptable que les stades reçoivent un grand nombre de public alors que des conditions strictes sont imposées sur le voyage ».

Le gouvernement marocain a décidé l’annulation l’exigence d’un test PCR pour l’entrée au territoire marocain, a annoncé, mardi, un un communiqué du département du chef de l’exécutif.

Cette décision, entrée en vigueur dès la publication du communiqué, a été prise sur « la base des dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire et en prenant en considération l’amélioration de la situation épidémiologique dans notre pays ».

Article19.ma