L’opération de sélection et d’incorporation des appelés au service militaire au titre de l’année 2022, qui a démarré lundi, se déroule dans de bonnes conditions au niveau du 3ème Centre de formation des appelés (CFA) de la base militaire de Benguérir (province de Rehamna).

Depuis 5 heures du matin, les premiers candidats issus des provinces de Rehamna, El Kelaâ des Sraghna, Youssoufia et Safi commençaient à affluer à l’entrée de la base militaire de Benguérir à bord d’autocars de transport en commun.

Après la vérification des convocations et l’identité de chaque candidat, ainsi que le contrôle de ses effets personnels dans des tentes installées en plein air, les candidats entrent dans le centre de formation pour commencer le circuit de vérification de l’aptitude physique, avant d’être auditionnés par une commission spéciale qui décide de leur aptitude au service militaire.

+ « La base militaire de Benguérir accueillera quelque 2.000 candidats » +

Pour assurer le bon déroulement de cette opération de grande-envergure, qui se poursuivra jusqu’au 28 mai courant et vise la sélection de 2.000 candidats au niveau du 3ème CFA de la base militaire de Benguérir, les Forces armées royales (FAR) ont mobilisé d’importants moyens logistiques et humains, qui veillent à l’exécution de chaque étape dans le respect du dispositif spécial de lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Dans ce sens, le Colonel Mohamed Ouled El Mokddem, commandant du 3e Centre de formation des appelés, a souligné que sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’État-major général des FAR, le 3ème Centre de formation des appelés (CFA) de la base militaire de Benguérir accueillera quelque 2.000 candidats au service militaire, âges de 19 à 25 ans, pour constituer le 37ème contingent des appelés au titre de l’année 2022.

« Dans ce cadre, toutes les ressources logistiques et humaines ont été mobilisées pour assurer le bon déroulement de cette opération de grande-envergure », a relevé M. El Mokddem dans une déclaration à la presse en marge de cette opération, dont la première journée de sélection et d’incorporation des appelés au niveau de ce centre a été dédiée à l’élément féminin.

+ « Une fierté d’accomplir le service militaire » +

Pour leur part, les candidats ont exprimé leur fierté d’accomplir le service militaire, qui leur permet de contribuer à la défense de leur patrie et de l’intégrité territoriale du Royaume contre toute agression ou menace, mais aussi dans le développement socio-économique du pays.

Ils ont, par ailleurs, souligné l’importance de cette opération pour bénéficier d’une formation professionnelle multidisciplinaire couronnée par des diplômes professionnels, ainsi que connaitre les rôles majeurs assumées par les FAR dans les différents domaines aux niveaux national, africain et international.

L’opération dans les différents centres d’accueil et unités des FAR vise la sélection de 20.000 candidats, dont 1.800 candidates.

À cet égard, une cellule logistique a été mise en place pour garantir le transport en trains ou autocars de transport en commun des appelés vers les centres de sélection, outre la mobilisation au niveau de ces centres de cadres administratifs et médicaux pour que l’opération se déroule dans de bonnes conditions.

Pour les candidates et candidats sélectionnés, des bus sont mobilisés afin d’assurer leur déplacement quotidien vers les différents centres à travers le Royaume, où ils vont poursuivre une formation militaire et professionnelle. Ceux qui n’ont pas rempli les conditions de sélection seront transportés vers leurs zones de résidence via les lignes de l’ONCF ou à bord des bus de transport en commun.

Article19.ma