La faute à la technique ou plutôt aux techniciens ? La démission du gouvernement français a été annoncée « par erreur », ce samedi 14 mai au matin, sur son site officiel, selon franceinfo. Le site est géré par le service d’information du gouvernement (SIG).

La page officielle, restée en ligne plusieurs minutes samedi matin, était désormais inaccessible par la suite, souligne la même source.

En fait, il s’agit d’une « erreur de manipulation côté informatique, cela n’aurait pas dû arriver », a expliqué le gouvernement à la chaîne France Télévisions, a ajouté la même source.

Dans un message publié sur le site officiel du gouvernement, que franceinfo a pu consulter, on pouvait lire « le Premier ministre Jean Castex a présenté la démission de son Gouvernement au président de la République Emmanuel Macron ».

+Macron fait durer le suspense+

Pour rappel, de trois semaines après le second tour de l’élection présidentielle, et alors que ce samedi 14 mai marque officiellement le premier jour du deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, le chef de l’Etat n’a toujours pas nommé son prochain Premier ministre. Depuis sa réélection, le président Macron fait durer le suspense sur l’annonce du nouveau gouvernement. Il affirmait lundi qu’il avait choisi son futur Premier ministre, mais sans dire qui, note la même source.

Pour l’heure, le gouvernement de Jean Castex n’a toujours pas démissionné alors que le deuxième mandat d’Emmanuel Macron a officiellement commencé ce samedi. Le Premier ministre devait aller au Vatican demain dimanche, mais finalement Jean Castex restera en France : Emmanuel Macron se rend dimanche à Abou Dhabi pour rendre hommage au président des Emirats arabes unis, cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, décédé vendredi à l’âge de 73 ans, affirme-t-on.

Article19.ma