Les réalisateurs marocains Ali Essafi et Al Hadi Oulad Mohand participent avec leurs derniers films à la compétition officielle des long-métrages du festival international du film latino-arabe, « Latinarab » à Buenos Aires.

Les deux films marocains en compétition, parmi une sélection de sept films, sont “Before the dying of the light” (Avant le déclin du jour), réalisé par Ali Essafi en 2020 et “Life suits me well” (La vie me va bien) d’Al Hadi oulad Mohand, qui est une co-production maroco-française de 2021.

Cette dixième édition du festival se déroule cette année selon un format hybride (présentiel et virtuel), après une absence de deux ans à cause de la pandémie.

La programmation de cette année porte sur une cinquantaine de films produits dans plus de 30 pays.

Christian Mouroux, qui a remplacé à la direction de LatinArab le défunt Bechara El-Khoury, a affirmé que le fait « d’atteindre dix éditions est dû à la pertinence de la vision du festival, à savoir : la connaissance de la diversité culturelle, les échanges et l’amitié entre les peuples sont une partie incontournable du développement de nos sociétés».

Outre la compétition officielle des films de pays arabes, le festival programme aussi une compétition de longs métrages latino-américains et deux compétitions de courts métrages arabes et latino-américains, en plus d’une rétrospective de films qui ont été projetés au cours des neuf premières éditions du festival.

La programmation, qui se poursuit jusqu’au 19 mai courant, comprend également la projection hors compétition du film du réalisateur tunisien Nouri Bouzid « Les Épouvantails », qui est une co-production maroco-tunisienne.

« Latinarab » rend enfin hommage aux réalisateurs palestiniens, les jumeaux Arab et Tarzan Nasser, pour leur film ‘Gaza mon amour’, projeté en ouverture du festival.

LatinArab est le seul festival qui met en équation les cultures arabe et latino-américaine à travers le cinéma. Organisé par l’association Cine Fértil, il propose une programmation de films reflétant la diversité culturelle des pays latino-américains et arabes à travers ses quatre sections de compétition.

Article19.ma