Du jamais vu. Une flambée des prix des carburants au Maroc a été enregistrée, ce mercredi 16 mars. Ainsi, le prix du gasoil a atteint 11.93 dirhams le litre à la pompe tandis que l’essence coûte désormais 14,18 dirhams/litre.

Cette hausse qui aura sans nul doute un impact sur les services et les marchandises à l’échelle nationale, serait due à « la hausse du cours du baril de pétrole sur le marché international », selon les distributeurs.

Pour rappel, le prix du brut connaît une hausse vertigineuse depuis quelque temps sur fonds du double effet de l’inflation mondiale et du conflit russo-ukrainien.

Selon des analystes sur la Bourse de Casablanca : « il est fort probable que le prix du gasoil suive sa tendance haussière dans les prochaines semaines si la crise ukrainienne n’est pas résolue rapidement ».

Par ailleurs, lors de sa dernière réunion, le gouvernement Akhannouch a promis de trouver « les solutions adéquates » afin de faire face à l’impact de la hausse du prix du gasoil sur le secteur du transport des marchandises et autres.

Article19.ma