Une bonne nouvelle en ce début 2022. La compagnie britannique pétrolière et gazière Chariot vient d’annoncer dans un communiqué, ce lundi 10 janvier 2022, « une découverte importante de gaz » qui vient s’ajouter au premier puits Anchois-1.

La plateforme Stena Don (Chariot) avait commencé en 2021 le forage d’un deuxième puits, Anchois-2, dans un objectif de confirmation et d’évaluation du potentiel existant.

Voici des extraits du communiqué de Chariot :

« Chariot a le plaisir d’annoncer le résultat du puits d’évaluation et d’exploration Anchois-2 sur le projet gazier Anchois dans le cadre du permis Lixus, au large du Maroc. Chariot détient une participation de 75% dans l’exploitation de Lixus, en partenariat avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), qui détient une participation de 25%.

Le puits Anchois-2 a été foré en toute sécurité et efficacement à une profondeur totale mesurée de 2.512 m par la plate-forme de forage Stena Don dans 381 m d’eau.

Une évaluation complète du puits a été entreprise par diagraphie filaire, y compris une évaluation pétrophysique, des tests de formation souterraine, y compris des pressions de réservoir et un échantillonnage de gaz, des carottes latérales et des profils sismiques de puits de forage.

L’interprétation préliminaire des données confirme la présence d’accumulations importantes de gaz dans les objectifs d’évaluation et d’exploration du puits Anchois-2, avec une valeur nette calculée de gaz totalisant plus de 100 m, comparativement à 55 m dans le puits de découverte Anchois-1 original. La cible d’évaluation Gas Sand B a une valeur nette totale calculée de gaz de plus de 50 m dans deux réservoirs empilés d’épaisseur similaire. Le réservoir supérieur est le prolongement d’un réservoir foré dans le puits de découverte d’origine, Anchois-1, le réservoir inférieur étant nouvellement identifié.

Les sables à gaz C, M et O ont été rencontrés avec succès avec de multiples intervalles gazeux sur un intervalle brut de 250 m de distance, mesuré sans réservoirs aquifères identifiés, dépassant sensiblement les attentes avant le forage.

Le sable à gaz A précédemment découvert n’a pas été ciblé dans le puits Anchois-2, en raison de l’intention de l’évaluer dans les opérations ultérieures de rentrée d’Anchois-1. Cependant, le puits Anchois-2 a rencontré des sables gazeux à ce niveau, fournissant des données souterraines supplémentaires.

Des réservoirs de haute qualité ont été trouvés dans tous les sables gazeux. »

« Une analyse plus approfondie sera entreprise pour bien comprendre les implications positives sur :

  • Les ressources gazières dans le champ élargi d’Anchois et l’ampleur du développement gazier potentiel.
  • La réduction des risques de nombreuses perspectives d’exploration de matériaux supplémentaires dans la zone de licence de Lixus, avec des attributs sismiques similaires à ceux de la découverte d’Anchois, maintenant considérés comme à faible risque. »

« Le puits sera désormais suspendu en vue d’une ré-entrée et d’un achèvement futurs potentiels en tant que puits de production dans le cadre du développement du champ. »

« La plate-forme Stena Don se déplacera ensuite vers le puits de découverte de gaz Anchois-1 pour effectuer des opérations de rentrée dans le but d’évaluer l’intégrité du puits foré précédemment et, en cas de succès, de fournir un futur puits de production potentiel pour le développement du domaine. »

« Adonis Pouroulis, PDG par intérim de Chariot, a déclaré : « Je suis ravi d’annoncer que Chariot, en plus de mener avec succès une opération de puits d’évaluation, a fait une découverte de gaz importante au puits Anchois-2 qui dépasse largement nos attentes. Nous continuons à mener des analyses plus approfondies sur les données recueillies à partir du puits, mais dans l’état actuel des choses, nous pensons que le résultat est transformationnel pour l’entreprise. (…) Avec les conditions clés récemment annoncées du prélèvement de gaz avec un groupe énergétique international de premier plan, l’intérêt de deux prêteurs institutionnels réputés pour fournir un financement par emprunt, une collaboration en cours avec un constructeur leader de projets gaziers offshore, et désormais ce résultat de puits de gaz réussi, le projet Anchois se rapproche de l’aide à fournir un carburant de transition propre pour soutenir la croissance industrielle et économique du Maroc. Nous sommes impatients de fournir une nouvelle mise à jour du marché une fois la campagne d’évaluation terminée. »

Article19.ma