C’est officiel. En Chine, les vols intérieurs et internationaux dans le pays ne reprendront qu’à partir de l’année prochaine, a annoncé le vendredi 7 janvier, l’Administration de l’aviation civile chinoise (CAAC).

Les efforts du pouvoir chinois vont se concentrer en 2022 sur la maîtrise de la pandémie en poursuivant la politique du « zéro Covid », selon le journal électronique rfi.fr.

De ce fait, la Chine vise 2023/2025 pour augmenter le nombre de ses vols intérieurs et de rétablir ceux du marché international.

+ « Une flotte moins polluante » +

« Après la consolidation de ses efforts en matière de contrôle et de prévention du Covid-19, la Chine se consacrera à la croissance », a indiqué l’Admnistration de l’aviation civile à l’occasion de la publication d’un nouveau plan de développement sur le secteur.

Et d’ajouter que : « Les autorités chinoises visent la période 2023/2025 pour dynamiser ce secteur, afin d’augmenter le nombre de ses vols intérieurs et de rétablir ceux du marché international ».

Dans la perspective d’une hausse du trafic des passagers et du fret, la Chine souhaite aussi accroître le nombre d’aéroports civils d’ici à 2025, passant des 241 actuels à plus de 270, a souligné le journal électronique.

Par ailleurs, l’empire du Milieu vise la réduction de ses émissions de CO2 par tonne-kilomètre dans les trois prochaines années, avoir une flotte moins polluante aidera la Chine à atteindre son objectif de neutralité carbone avant 2060, a ajouté la même source.

Article19.ma