Dans des vidéos qui ont fait le tour du net, des dizaines d’influenceurs canadiens ont fait la fête dans un avion de la compagnie Sunwing à destination de Cancún au Mexique, ce qui a provoqué une forte indignation sur les réseaux sociaux, a rapporté le journal électronique francais.rt.com.

La polémique autour de la privatisation, le 31 décembre, d’un vol Montréal-Cancun, a fait également réagir le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

« Quand une gang de sans-dessein (une bande d’idiots) décide de partir comme des Ostrogoths en vacances, c’est extrêmement frustrant, démoralisant (… ) La vaste majorité des gens de ce pays sait qu’il faut faire des sacrifices pour se protéger les uns les autres », a affirmé le Premier ministre canadien lors d’une conférence de presse.

+ Aller très agité… Retour annulé +

Au cours d’un vol privé entre Montréal et Cancun le 30 décembre 2021, « un groupe de passagers a adopté un comportement turbulent et a contrevenu au règlement de l’aviation canadien ainsi qu’à plusieurs règlements de santé publique », a expliqué la compagnie aérienne Sunwing à l’AFP.

Le vol a rapidement dérapé lorsque des passagers se sont mis à « fumer, boire leur alcool personnel, danser sans masque et même avoir des ébats sexuels».

Une fois de retour dans leur pays, les protagonistes en question s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à 5000 $ par infraction, souligne le journal.

Et d’ajouter que : «Le ministère a également averti que toute personne donnant de fausses informations à un fonctionnaire du gouvernement canadien était passible d’une amende pouvant atteindre 750 000 dollars, d’une peine de six mois de prison ou des deux».

Article19.ma