La marque américaine Chrysler, filiale du groupe Stellantis, ne lancerait plus que des voitures électriques à partir de 2028, a rapporté le journal électronique journalauto.com.

Cette nouvelle stratégie débutera avec un prototype dévoilé à l’occasion du salon de la tech CES à Las Vegas, qui sera disponible d’ici 2025 et est baptisé pour l’instant Chrysler Airflow, a annoncé la marque dans un communiqué.

+ Chrysler “Airflow” : voiture du future +

« Le prototype de la Chrysler Airflow représente l’orientation future de la marque Chrysler, offrant un aperçu du design dynamique, des technologies avancées et de la connectivité qui caractériseront le portefeuille entièrement électrique que nous prévoyons de proposer d’ici 2028 », a souligné Chris Feuell, responsable de la marque Chrysler, cité dans un communiqué.

La voiture proposera notamment dans l’habitacle des outils « permettant à chaque passager d’avoir sa propre expérience » et de se connecter à leur vie numérique respective sur divers écrans. Elle sera équipée de systèmes d’assistance à la conduite et sa batterie devrait avoir une autonomie de 350 à 400 miles (563 à 644 kilomètres).

Chrysler, fondé en 1925, entre ainsi, avec un peu de retard, dans la course aux véhicules électriques que se livrent actuellement les grands constructeurs américains.

Article19.ma