La ville d’Al Hoceima et ses environs ont retrouvé une vie normale, après la secousse tellurique de magnitude 5,4 degrés sur l’échelle de Richter enregistrée les premières heures de la journée de jeudi.

Malgré une certaine panique au moment de la secousse, les habitants ont repris leur vie quotidienne de manière habituelle durant la journée. Les rues étaient ainsi animées comme à l’accoutumée, les cafés, restaurants et autres installations ont ouvert leurs portes de manière normale.

Les autorités locales ont effectué des tournées pour s’enquérir de la sécurité de la population au niveau de l’ensemble des rues et quartiers situés entre les villes d’Al Hoceima et Beni Bouayach dès que la secousse tellurique a été ressentie à 2h54min, tout en veillant à rassurer les habitants le long de la journée.

+ « Aucune perte humaine ou dégâts matériels significatifs » +

M. Abdelkader L’Mrabet, ancien directeur de l’agence urbaine d’Al Hoceima, tout en confirmant ces propos, a ajouté que cette secousse ne devrait pas être préoccupante et qu’elle ne peut être comparée à certaines secousses enregistrées antérieurement, notamment celles de 1994 et 2004.

« Nous ne déplorons heureusement aucune perte humaine ou dégâts matériels significatifs suite à cette secousse tellurique, à l’exception de certaines fissures superficielles relevées au niveau d’un bâtiment ancien, des fissures existantes devenues davantage apparentes après la secousse », a fait savoir M. L’Mrabet, notant que cette situation n’est nullement inquiétante.

Une commission d’inspection s’est enquise de visu de l’état de ces fissures jeudi matin afin de prendre les mesures nécessaires, a-t-il ajouté.

+ Une secousse “normale” qui ne devrait pas inquiéter les habitants +

La secousse, survenue à une profondeur de 17 km et dont l’épicentre est situé dans la commune d’Ait Youssef Ouali, est “normale” et ne devrait pas inquiéter les habitants, d’autant plus qu’elle n’a engendré, fort heureusement, aucune perte humaine ou dégâts matériels, a précisé M. L’Mrabet.

La province d’Al Hoceima connaît, de temps en temps, de légères répliques sismiques qui ne présentent aucun danger pour la population, habituée à de telles secousses, a-t-il poursuivi, affirmant que les habitants vaquent actuellement à leurs occupations de manière normale et habituelle.

En effet, les habitants d’Al Hoceima ont retrouvé leur rythme de vie habituel et exercent leurs activités en toute sérénité.

Article19.ma