La Russie invitera des représentants des talibans aux pourparlers internationaux sur l’Afghanistan qu’elle prévoit d’accueillir à Moscou le 20 octobre, a déclaré jeudi le représentant spécial du président Vladimir Poutine pour l’Afghanistan.

Zamir Kabulov, le représentant, n’a cependant “pas fourni plus de détails sur les pourparlers prévus dans les commentaires portés par les agences de presse russes”, selon Reuters.

Pour rappel, Moscou a accueilli une conférence internationale sur l’Afghanistan en Mars au cours de laquelle la Russie, les États-Unis, la Chine et le Pakistan ont publié une déclaration conjointe appelant les parties afghanes alors en guerre “à parvenir à un accord de paix, à freiner la violence et appelé les talibans à ne lancer aucune offensive au printemps et en été”.

+ La Russie s’inquiète du potentiel de retombées dans l’ensemble de la région +

Depuis lors, les États-Unis et leurs alliés ont retiré leurs troupes après 20 ans sur le terrain, ce qui a engendré la prise de pouvoir des talibans et ainsi l’effondrement du gouvernement précédent.

Il est important à noter que la Russie s’inquiète du potentiel de retombées dans l’ensemble de la région et de la possibilité que des militants islamistes s’infiltrent dans les anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale. À la suite de la prise de contrôle des talibans, Moscou a organisé des exercices militaires au Tadjikistan et renforcé son matériel sur sa base militaire là-bas, d’après la même source.

Le président russe Vladimir Poutine a également eu jeudi un entretien téléphonique avec le président du Tadjikistan, Emomali Rahmon, au cours duquel les deux dirigeants ont discuté de la situation sécuritaire entourant les derniers développements en Afghanistan, a déclaré pour sa part la présidence tadjike dans un communiqué.

Article19.ma