Plus de 10 millions de Marocains sont vaccinés, selon les dernières données, un chiffre qui peut sembler bon et prometteur. Cependant, certains d’entre eux ne veulent pas entendre parler de la vaccination contre le Covid-19, qui est de nouveau en hausse dans le pays.

Pour rappel, plus d’un demi-million de personnes ont été touchées par la pandémie au Maroc, selon l’Organisation mondiale de la santé et à fin juin le virus y avait fait plus de 9.000 victimes.

Mais avec la campagne de vaccination, le pays a également connu une prolifération des « théories complotistes », dont certaines allant jusqu’à « mettre en doute » l’authenticité du virus et la sécurité du vaccin.

Il existe de nombreuses et diverses théories complotistes sur les vaccins.

Certaines d’entre elles disent que le vaccin vise « à transformer les gens en robots » au profit de grands monopoles, tandis que d’autres soutiennent que ces vaccins sont « des médicaments au stade de l’expérimentation » avec les humains utilisés comme des « rats de laboratoires ».

L’une de ces théories, parmi les plus répandues dans le pays en ce moment, est que le vaccin insère une puce électronique à l’intérieur du bras de la personne qui reçoit le vaccin, ce qui rend son bras magnétique.

Certaines personnes essaient de prouver cette théorie en prenant des morceaux de fer pour voir s’ils collent à leur bras.

Surprenant, les morceaux de fer collent parfois au bras vacciné. Un tour de passe-passe ou peut-être juste un montage vidéo astucieux?

Comment est-ce possible? On ne le saura jamais, mais mes parents et certains membres de la famille ont été tellement stupéfaits par la vidéo qu’ils ont essayé de reproduire l’expérience sur leurs propres bras. Mais, ça n’a pas marché.

+ Une année 2020 très difficile… +

Partout à travers le monde, les gouvernements multiplient les incitations pour promouvoir la vaccination. Certains pays proposent de l’argent, des tickets de loterie, même de l’alcool ou de la marijuana gratuitement.

D’autres gouvernements refusent leur aide ou menacent d’imposer des amendes aux personnes qui ne veulent pas se faire vacciner.

Ces incitations ont rendu les Marocains plus méfiants envers le vaccin. J’ai entendu des gens parler avec des amis, des membres de leur famille ou ceux qu’ils rencontrent – chauffeurs de taxi, commerçants – demander pourquoi les gouvernements se soucient de savoir s’ils se font vacciner ou non.

D’autres se demandent comment est-ce possible que cela dérange quelqu’un d’autre si une personne choisit de risquer sa vie en refusant de se faire vacciner. Ils affirment que le gouvernement ne s’est jamais soucié d’eux auparavant, pas même lorsqu’ils mouraient de faim pendant le confinement, alors pourquoi ce soudain intérêt?

+ Le Maroc n’oblige pas les gens à se faire vacciner +

La plupart des Marocains ont connu une année 2020 très difficile. De nombreuses personnes ont perdu leur emploi et n’avaient plus aucun moyen de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. C’est pourquoi ils ne font pas confiance à cette attention soudaine qu’ils voient de la part du gouvernement marocain et ses énormes efforts pour les persuader de se faire vacciner.

Jusqu’à présent, le Maroc n’oblige pas les gens à se faire vacciner. La situation est très tendue, avec diverses informations diffusées en ligne et de nouvelles théories complotistes qui surgissent presque chaque jour sur Facebook et Whatsapp – deux des réseaux sociaux les plus populaires auprès des jeunes et des personnes âgées au Maroc.

On a l’impression que tout le monde attend le jour où le gouvernement annonce une mesure contraignant tout le monde à se faire vacciner. Si cette décision intervient, personne ne sait ce que feront ces sceptiques.

Par Manar Lezaar*

B/B : Article publié en anglais par Youth Journalisme International

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.